En janvier, les vins blancs destinés au cognac sont brûlés dans 2 alambics charentais de 12 et 22 hl de contenance. C'est une double distillation. A la première chauffe, le liquide obtenu appelé brouillis titre 28 à 30 % d'alcool. Ce brouillis est à son tour distillé et l'on obtient de l'alcool blanc titrant 70% d'alcool.
Copyright 2014 © Logis de Montifaud - Admin